Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La question de la nationalité au Kivu
Author:Pabanel, J.-P.ISNI
Year:1991
Periodical:Politique africaine
Issue:41
Pages:32-40
Language:French
Geographic term:Congo (Democratic Republic of)
Subjects:Banyarwanda
immigrants
Rwandans
nationality
External link:http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/041032.pdf
Abstract:700 000 à 800 000 personnes d'origine rwandaise vivent dans l'est du Zaïre. Or les populations d'origine rwandaise qui ont émigré ou qui ont été incorporées au Congo belge lors de la colonisation, ne sont pas perçues comme nationales par les autres populations autochtones. Ces populations sont appelées habituellement 'Banyarwanda' ou 'Zaïrois d'expression rwandaise' pour les distinguer des Rwandais habitant le Rwanda. Cette spécificité du Kivu pose depuis l'indépendance la question de la nationalité dans cette province. L'auteur rappelle quelques données historiques sur la façon dont s'est opéré ce peuplement et décrit la répartition des Rwandais au Kivu. Des tensions opposent la population émigrée et la population autochtone. Les motifs de conflits et les sources de récriminations tournent autour de trois axes: la question foncière, le manque d'intégration et la nationalité à la carte, et la confiscation des postes politiques et la réussite économique de la part des Banyarwanda. Le groupe des Zaïrois d'expression rwandaise s'est soudé dans son émigration et dans l'adversité. Ayant dès l'origine reconstitué sa structure politique, il a intensifié son identification au fur et à mesure qu'il était considéré comme étranger. Développant une stratégie d'investissement économique, il a acquis une puissance économique et a fait fonctionner tous les ressorts de 'l'économie de l'affection'. Ainsi, il a obtenu plus de force et dans le même temps s'est fait plus désigner comme intrus. Réf., rés. en français et en anglais (p. 177).
Views

Cover