Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Quelques réflexions sur la politique algérienne d'arabisation de la fin des années quatre-vingts
Author:Steinhardt, ElviraISNI
Year:1990
Periodical:Annuaire de l'Afrique du Nord
Volume:29
Pages:275-279
Language:French
Geographic term:Algeria
Subjects:cultural policy
Arabization
Abstract:La politique linguistique de l'Algérie se définit par la reconnaissance exclusive de l'arabe. Ainsi, la loi sur 'La généralisation de la langue arabe', adoptée en décembre 1990, tend à aboutir explicitement au rejet de la 'présence privilégiée des références françaises dans les esprits du Maghreb'. Cependant, le problème de la réalité linguistique algérienne impose la prise en compte des particularismes des rapports linguistiques issus des événements historiques afin de fournir une vision d'ensemble de la situation des langues dans l'Algérie actuelle. Le problème de l'arabisation ne se réduit pas à un choix entre une 'langue nationale' et une 'langue étrangère'. Sur le marché linguistique algérien, la situation des langues est paradoxale, car les langues de 'l'identité première', le berbère et l'arabe populaire, sont bannis dans de nombreux champs de la pratique sociale. Voyant dans le mouvement d'arabisation une menace directe pour leurs intérêts et leur position sociale, les défenseurs du berbère, de l'arabe dialectal et du bilinguisme arabe/français résistent au processus d'arabisation. Les causes de la lenteur de ce processus, se trouvent dans les hésitations à éliminer les rapports de domination entre le français et l'arabe, ainsi que dans les inconséquences des mesures et les limites de la politique d'arabisation. Notes, réf.
Views