Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Citoyens, sujets, immigrés: quelques aspects de la législation française en Algérie et à l'égard des personnes originaires d'Algérie
Author:Barzman, John
Year:1994
Periodical:Cahiers de sociologie économique et culturelle
Issue:21
Pages:111-127
Language:French
Geographic terms:Algeria
France
Subjects:colonialism
nationality
Abstract:L'identité algérienne et, dans une moindre mesure, l'identité française, ont été profondément, mais pas exclusivement, marquées par la législation française sur la citoyenneté telle qu'elle s'est appliquée à l'Algérie depuis cent soixante ans. C'est ce qui ressort d'un rapprochement des études générales sur la citoyenneté française, sur l'ensemble des migrations vers la France, et sur les lois de l'Algérie coloniale. La période coloniale en Algérie se décompose en deux périodes: au cours de la première, la catégorie légale de sujet colonial a pris forme et est devenue l'apanage, de manière quasi-raciale, des Algériens musulmans; au cours de la seconde, cette catégorie légale a graduellement disparu. La distinction entre citoyen et sujet ne correspondait pas à une politique de 'separate but equal', visant en théorie à protéger les coutumes indigènes. Les sujets subissaient de nombreux désavantages légaux et matériels en contradiction avec les principes républicains. Officiellement, la distinction entre sujet et citoyen fut abolie entre 1944 et 1947, mais le statut de sujet a été perpétué par la catégorie légale de citoyen français de statut musulman, et, plus tard, par la notion populaire d'immigré. Bibliogr., notes, réf., rés. en anglais et en français (p. 7).
Views