Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Cameroun: les Chinois sacrifient l'U.P.C.
Author:Anonymous
Year:1964
Periodical:Europe France outremer: revue internationale
Volume:42
Issue:417
Pages:19-20
Language:French
Geographic terms:Cameroon
China
Subject:foreign policy
Abstract:Jusqu'à ce moment le fait que Pékin soutenait l'U.P.C. en exil et ses maquis rebelles en action sur une partie du territoire camerounais interdisait au gouvernement de Yaounde un rapprochement avec la Rép. populaire de Chine, suivant l'exemple du Tanganyika, du Congo-Brazzaville, du Sénégal et de la Rép. Centrafricaine. Or deux événements se sont produits à Yaounde à la fin de septembre, qui revèlent un radical changement d'attitude de Pékin à l'égard de l'U.P.C.: 1) le séjour à Yaounde d'une mission chinoise qui avait pour objet évidemment, de permettre une explication entre Pékin et Yaounde. Et le 28 sept. l'Agence camerounaise de presse publiait un long éditorial faisant savoir que Pékin avait choisi, et que ce n'était plus l'U.P.C. 2) Le second événement fut le ralliement au parti gouvernemental, l'Union camerounaise, et le retour au Cameroun d'un membre de l'U.P.C., réfugié politique au Caire depuis sept ans, A.-M. Ndjock. D'Accra, le comité révolutionnaire de l'U.P.C. adressait le 29 sept. une longue déclaration, au travers de laquelle ne transparaît que trop son dépit.
Views