Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L'islam contre le crime? Les ambiguïtés du 'vigilantisme' islamique en Afrique du Sud
Authors:Fauvelle, François-XavierISNI
Renou, XavierISNI
Year:1999
Periodical:Afrique contemporaine
Issue:192
Pages:40-56
Language:French
Geographic term:South Africa
Subjects:Islamic movements
terrorism
organized crime
Abstract:En août 1996, à la suite de l'assassinat d'un chef de gang, le mouvement islamique PAGAD (People Against Gangsterism And Drugs) accéda à la scène politique nationale en Afrique du Sud, élargissant une audience jusque-là limitée à la province du Western Cape. Cet article rappelle tout d'abord l'histoire de l'émergence de l'identité de la communauté musulmane du Cap dans le contexte de l'identité 'coloured'. On ne peut que constater le développement de la criminalité organisée en Afrique du Sud, et une plus grande concentration des activités criminelles dans la province du Western Cape. La communauté 'coloured' ressentirait la présence de gangs dans son quartier comme la manifestation d'une dégradation des conditions de vie et d'une dévalorisation de son statut social, qui était supérieur à celui de la majorité de la population durant l'apartheid. Mouvement syncrétique, né de la conjonction de plusieurs types de revendications, 'coloured', musulmanes et 'vigilantistes', le PAGAD mène la guerre contre les gangs et le crime organisé. Mais cette lutte s'accompagne d'un défi à l'autorité étatique, ainsi que d'une radicalisation et d'une dérive interne du mouvement. Des groupuscules se sont en fait engagés dans le militantisme sacrificiel. La relance d'un activisme islamique en Afrique du Sud fournit à de nombreux militants un substitut de lutte anti-apartheid, sous la forme d'un combat contre l'impérialisme, le libéralisme et le sionisme. Notes, réf., rés. en français et en anglais (p. 128).
Views