Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Y a-t-il encore une immunité pour les chefs d'État et chefs de guerre en Afrique?
Author:Bullier, Antoine J.ISNI
Year:2000
Periodical:Afrique contemporaine
Issue:194
Pages:47-51
Language:French
Geographic term:Subsaharan Africa
Subjects:dictatorship
international criminal courts
human rights
Abstract:La possibilité de poursuites internationales contre d'anciens dictateurs africains s'est confirmée au début de l'année 2000. En janvier, certaines victimes d'Hissène Habré, ancien chef de l'État tchadien renversé en 1990, ont porté plainte contre le dirigeant déchu, réfugié à Dakar. Finalement, la chambre d'accusation de la cour d'appel de Dakar a décidé, début juillet 2000, d'annuler les poursuites judiciaires contre l'ancien chef d'État tchadien. En décembre 1999, déjà, des organisations non gouvernementales protectrices des droits de l'homme avaient tenté de faire engager une action contre l'ancien dictateur Mengistu Haïlé Mariam qui se trouvait alors en Afrique du Sud pour des raisons médicales. Pretoria n'a pas donné suite à cette initiative. Mais les affaires Pinochet, Mengistu et Hissène Habré montrent un sursaut de la communauté internationale face aux exactions commises de par le monde au nom d'idéologies aujourd'hui déconsidérées. On doit se demander désormais si le président rwandais Paul Kagamé pourrait lui aussi être inquiété sur des bases de droit pénal international, et si Foday Sankoh, le chef des rebelles du RUF (Revolutionary United Front) en Sierra Leone, coupable présumé d'exactions sans nombre, sera également déféré devant une juridiction pénale internationale, après son arrestation à Freetown en mai 2000.
Views