Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:L''émir de la paix': A.hmed uld M'.hammed (1872-1891): conceptions hassân et zawâya du pouvoir politique dans la société émirale ouest-saharienne avant la colonisation
Author:Bonte, PierreISNI
Year:1998
Periodical:Nomadic Peoples
Volume:2
Issue:1-2
Pages:177-197
Language:French
Geographic term:Mauritania
Subjects:social structure
Adrar polity
history
traditional polities
External link:https://doi.org/10.3167/082279498782384478
Abstract:Le règne de l'émir A.hmed uld M'.hammed (1872-1891) dans l'Adrâr (la Mauritanie contemporaine) peut servir d'exemple pour expliciter les conceptions '.hassân' et 'zawâya' du pouvoir politique dans la société émirale ouest-saharienne avant la colonisation. L'auteur prend comme point de départ la biographie de l'émir A.hmed uld M'.hammed écrite par Mamadou Ba en 1929, de laquelle surgit l'image d'un saint homme, célébré pour son sens de l'État, sa foi religieuse et son souci de la justice, opposant cet 'émir de la paix', incarnant les valeurs 'zawâya', à 'l'émir de la guerre' A.hmed uld sîd' A.hmed, qui incarne les valeurs guerrières '.hassân': esprit de pillage, de luttes civiles et familiales, sources d'anarchie et de désordre. À l'aide de ses propres informations alimentées de la tradition orale, l'auteur trace ensuite le déroulement de la règne d'A.hmed uld M'.Hammed et examine les fondements des oppositions entre la vision politique des tribus .Hassân et Zawâya. La figure de l'émir, qui incarne à la fois la volonté d'appliquer les règles de la religion, et certaines caractéristiques de la tradition '.hassân', illustre les contradictions entre ces valeurs. Ces contradictions ont leur fondement historique, mais les distinctions concrètes entre les tribus .Hassân et Zawâya semblent moins le produit d'histoires que de modèles de représentation destinés à éviter tout compromis entre les valeurs qu'ils véhiculaient. Il semble que cette opposition est construite au milieu du XVIIIe siècle, pour qu'un certain nombre de tribus légitiment politiquement les espaces sociaux, économiques et culturels de leur autonomie dans la société émirale. Bibliogr., notes, rés. en anglais et en espagnol.
Views

Cover