Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:À propos de la crise de 1962 au Cameroun, faire de l'histoire sociopolitologique: socio-analyse et histoire analysée d'un conflit de pouvoir
Author:Owona Nguini, Mathias-Éric
Year:1999
Periodical:Polis: revue camerounaise de science politique
Volume:7
Pages:31-88
Language:French
Geographic term:Cameroon
Subjects:institutional change
political conflicts
politicians
About person:Ahmadou Ahidjo (1924-1989)ISNI
Abstract:L'auteur de cet article propose une explication sociologique et politologique du conflit politique de 1962 dans le Cameroun postcolonial, en prenant soin d'éviter les écueils épistémologiques de l'approche événementialiste. Il s'applique à montrer la dynamique institutionnelle de la conjoncture - fortement polarisée autour des événements de l'été de cette année-là - pour comprendre les conditions sociales et historiques de l'intervention d'institutions qui, d'institutions de démocratie représentative, s'orientent progressivement vers l'officialisation et la consécration d'un régime politico-juridique d'absolutisme présidentialiste. La perspective de la formation d'un 'grand parti national unifié' - privilégiée par les acteurs de la coalition gouvernante du président Ahidjo comme option favorable à l'officialisation et à la légitimation d'une définition patrimonialo-gouvernementale de la souveraineté - s'est imposée au cours de la crise entre novembre 1961 et juin 1962. L'interaction stratégique et tactique entre les équipes politiques concurrentes dans le champ postcolonial donne lieu à une reconfiguration de la structure gouvernementale faisant que la survie du régime était liée à la réussite d'un homme. Ahmadou Ahidjo et les acteurs de la coalition gouvernante tirent profit de la maîtrise de l'administration étatique et du parti dominant (Union du Cameroun) pour favoriser la mise en place de structures d'allure monopoliste. Bibliogr., notes, réf., rés. (p. 5).
Views