Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Violence et clientélisme comme moyens de gouvernement: le cas de Madagascar 1975-2000
Author:Esoavelomandroso, ManasséISNI
Year:2001
Periodical:Studia Africana
Issue:12
Pages:95-104
Language:French
Geographic term:Madagascar
Subjects:patronage
political conditions
1970-1979
1980-1989
1990-1999
Abstract:De 1975 à 2000, Didier Ratsiraka domine la vie politique à Madagascar. Président de la République avec une période marxiste (1975-1989) et un virage vers le libéralisme (1989-1991), il est obligé de partager le pouvoir avec un Premier ministre et une Haute Autorité d'État (1991-1993) après de 'gigantesques manifestations populaires'. De 1993 à 1996, Albert Zafy préside la Troisième République, mais à la suite de son empêchement, Ratsiraka redevient président de la République en 1997. Durant ces 25 années, la violence et la clientélisme sont utilisés par Ratsiraka comme moyens de gouvernement. De 1993 à 1996, la coalition des Forces Vives ont aussi usé de ces instruments mais avec moins de succès à cause de leur division et de leur mésentente. Depuis 1997, Ratsiraka et son équipe ne cessent de perfectionner ces outils tant et si bien que l'État et le parti AREMA sont confondus aux yeux du peuple malgache. L'article passe en revue les agents du Parti-État, les défenseurs de l'ordre établi (la police, les forces armées, la justice), ainsi que les bénéficaires du système. Bibliogr., notes, réf.
Views