Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Islam et politique au Nigéria: du malikisme au wahhabisme
Author:Nouhou, Alhadji BoubaISNI
Year:2002
Periodical:Afrique contemporaine
Volume:201
Pages:72-82
Language:French
Geographic term:Nigeria
Subjects:Islamic history
Church and State
Wahhabism
Abstract:C'est le propos de cet article que d'expliquer la récente radicalisation de l'islam nigérian, rendue tangible en particulier par les affrontements violents qui accompagnèrent les manifestations de soutien à Oussama Ben Laden le 21 octobre à Kano. Il analyse l'évolution de l'islam à travers l'histoire du Nigeria, en traitant de la genèse et de l'évolution de la charia au cours de, puis durant la période coloniale (l'islam ayant été introduit au Nigeria au XIVe siècle). Après l'accession à l'indépendance, l'islam, phénomène identitaire, apparaît comme le seul élément rassembleur capable d'unir, dans un pays de plus de 300 ethnies, tous les musulmans en un groupe social distinct derrière leur propre parti (1960-1980). Dans les années 1970, la conception d'un islam théocratique, sans différences entre institutions religieuses et politiques, s'étend, comme le fait l'influence du wahhabisme, dans le Nord du pays. Le Nord entend maintenir son influence sur la Constitution de la République afin de se positionner contre le pouvoir économique et administratif du Sud. La cission entre chrétiens et musulmans se creuse. À partir de 1992, la formation de partis politiques en prévision des élections organisées par le gouvernement militaire pour le retour du pouvoir aux civils va exacerber les tensions religieuses. Dans cette situation houleuse, intervient la rébellion des Ogoni contre l'État fédéral et les compagnies pétrolières en 1998. Il faut trouver un homme providentiel: le chrétien Olusegun Obasanjo est élu président en 1999. Sa victoire, 'ethniquement correcte', ne reflète pas une domination politique de l'islam du Nord, et sa tâche politique est de rassurer les militaires et les politiques du Nord. Or, se considérant comme majoritaires dans le pays, les musulmans estiment que doit être réalisée, par l'application de la charia, une mise au point des normes de conduite selon des critères de justice économique islamique. La tension interne s'accroît au niveau de l'État fédéral; accompagnée de dé! bats sur l'unité du pays, elle fait courir de grands dangers sur l'avenir du pays et l'équilibre de toute la région. Notes, réf.
Views