Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Ombres et lumières sur l'intégration des droits fondamentaux dans l'ordre juridique africain
Author:Raulin, Arnaud deISNI
Year:2002
Periodical:Revue juridique et politique: indépendance et coopération
Volume:56
Issue:3
Pages:345-354
Language:French
Geographic term:Africa
Subjects:international law
human rights
Abstract:À l'heure de la civilisation des droits de l'homme, les droits fondamentaux tendent à imprégner les différents ordres juridiques. Avec le mouvement d'internationalisation des droits de l'homme, les droits dits 'de la troisième génération', invocables par tout homme, sont opposables à la puissance publique. Cet article démontre dans un premier temps les limites du discours universel des droits de l'homme et, dans un second temps, quelle peut être la place des droits de l'homme et son corollaire, l'ingérence humanitaire, dans le nouvel ordre juridique international. L'Afrique a été également touchée par le mouvement des droits de l'homme et il est important de souligner le rôle joué par les ONG dans la promotion et la construction de ces normes. Au nom d'une critique du discours universel des droits de l'homme et de leur singularité historique, les pays africains et asiatiques réclament la fameuse troisième voie. Les droits fondamentaux en Afrique connaissent des limites de nature historique, institutionnelle et culturelle. L'auteur présente l'exemple des juridictions locales dites 'gacaca', intermédiaires entre justice traditionnelle rwandaise et justice conventionnelle, inaugurées au Rwanda le 18 juin 2002 afin de juger les exécutants présumés du génocide de 1994. Si l'humanitaire joue un rôle indispensable en Afrique face à un État défaillant, il ne peut tenir lieu de fondement à un nouvel ordre international. Même si l'État-nation est affaibli dans certaines de ses dimensions, il n'en demeure pas moins le point d'ancrage obligé pour stabiliser les relations internationales et partant l'ordre mondial lui-même. Notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views