Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home Islam in Africa Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Problématiques de la magie-sorcellerie en islam et perspectives africaines
Author:Hamès, ConstantISNI
Year:2008
Periodical:Cahiers d'études africaines
Volume:48
Issue:189-190
Pages:81-99
Language:French
Geographic term:Africa
Subjects:magic
witchcraft
Islam
ritual objects
Abstract:Les bases historiques de la magie-sorcellerie en islam se sont constituées en trois étapes. L'Arabie des origines a fourni les outils magiques usuels de protection, guérison, divination, qui ont été intégrés et légitimés par l'institution islamique. À partir des IXe-Xe siècles, l'introduction et la domination de la pensée ésotérique hellénistique (gréco-irano-indienne) sont venues bouleverser les cadres généraux de l'intervention magique: les déterminations astrologiques ont régné en maître dans la conception et l'élaboration des pratiques talismaniques. Rudement ébranlé par l'offensive hellénistique, l'islam a progressivement réagi et, dans le domaine de la magie-sorcellerie, a porté son effort sur l'évacuation et la condamnation du cadre astrologique et sur son remplacement par des données intrinsèquement islamiques. Conceptuellement, la notion coranique de 'sihr' (magie-sorcellerie), condamnée religieusement, reste très peu opérante, à cause d'une absence totale de définition et de délimitation. En revanche, l'analyse des procédés magiques s'est développée et des auteurs comme Ibn Khaldûn ont repris et précisé des distinctions correspondant amplement à celles faites bien plus tard, par exemple, par Evans-Pritchard. Du côté de l'Afrique, la recherche dans ces domaines reste inhibée et a certainement devant elle des perspectives considérables de découverte (données manuscrites et de terrain). Bibliogr., notes, réf., rés. en français et en anglais. [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover