Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:De l'exil à la nostalgie au travers de la littérature malgache
Author:Razafimahatratra, François-Xavier
Year:2008
Periodical:Études océan Indien
Issue:40-41
Pages:161-186
Language:French
Geographic term:Madagascar
Subjects:novels
poetry
Abstract:Le thème de l'exil se retrouve sous différentes formes dans la littérature malgache, dans la poésie et dans les romans. Enraciné dans sa terre, profondément lié à sa famille et à ses amis, le Malgache vit sans plaisir la période passée loin de sa terre natale. Il convient de dissocier l'exil imaginé de l'exil vécu. Dans la catégorie de l'exil imaginé, l'auteur de la présente étude a retenu trois cas: l'influence de la Bible pour laquelle l'homme sur terre n'est qu'un passant dont la vraie patrie est ailleurs près de son créateur; l'isolement causé par l'emprisonnement pour des raisons diverses de certains poètes et écrivains pendant la période coloniale; enfin, la subjectivité de l'exil imaginé dûe à l'obligation d'adopter une autre langue (en l'occurrence le français) et la dévalorisation, voire l'interdiction d'user de la langue maternelle. À côté de l'exil imaginé il existe un exil vécu impliquant le déplacement. La raison peut en être la quête de subsistance et de savoir et la fuite, comme dans l'oeuvre des romanciers Emilson D. Andriamalala, Alphonse Ravoajanahary, ou Jean-Joseph Rabearivelo. En poésie, à Madagascar, la notion de souvenir ou de réminiscence est souvent liée à celle de nostalgie, expression d'un attachement à un pays perdu, mais non effacé de la mémoire, idéalisé, un pays devenu mythique. L'auteur se demande quelle peut être la spécificité de ce sentiment de nostalgie pour l'âme malgache. Il peut être rapproché de la conception malgache de l'attachement à la terre des ancêtres, à la famille et au groupe, ainsi que la notion de la mort, du tombeau familial et de l'au-delà. Bibliogr., notes, réf. [Résumé ASC Leiden]
Views