Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:Esprits sans patrie: une analyse de la 'religion du voyage' dans les îles du Cap-Vert
Authors:Laurent, Pierre-JosephISNI
Plaideau, CharlotteISNI
Year:2010
Periodical:Autrepart (ISSN 1278-3986)
Issue:56
Pages:39-55
Language:French
Geographic term:Cape Verde
Subjects:syncretism
spirits
migrants
Catholic Church
Abstract:Les îles du Cap-Vert ont été découvertes en 1460. Plaque tournante du commerce atlantique des esclaves, elles semblent prédisposées, par la suite, à l'hybridation, à l'accommodement à l'ambivalence et à la transnationalisation. La spiritualité capverdienne se construit sur un double mouvement où la conversion forcée des esclaves africains au catholicisme va de pair avec une familiarisation des Européens aux systèmes de pensées de l'Afrique. Au fil des siècles, ce métissage fait naître un imaginaire catholique populaire où l'esprit du défunt (finado) s'établit comme l'un des ciments de la société; par sa mainmise symbolique sur le sort de ces familles de migrants tourmentées entre ici et là-bas, l'esprit 'apatride' devient le commun dénominateur entre le natif et le migrant, le jeune et le vieux, le populaire et l'érudit, le catholique et le protestant, le continental et l'insulaire, l'Africain et l'Européen. Qu'il soit 'errant' - inférieur - ou 'de lumière' - supérieur -, l'esprit du défunt est également l'entité convoquée par le rationalisme chrétien pour (re)créer du lien. Ce n'est pas un hasard puisque cette doctrine spiritualiste née au Brésil en 1910 s'est répandue à l'étranger en accompagnant la diaspora capverdienne. Ses 'irradiations' et séances de 'dédoublement et nettoyage psychique' dirigées vers le monde entier, en font une spiritualité délocalisée, permettant de relier les destins humains par-delà les frontières géopolitiques. Bibliogr., notes, réf, rés. en français (p. 260) et en anglais (p. 265). [Résumé extrait de la revue]
Views

Cover