Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article Leiden University catalogue Leiden University catalogue WorldCat catalogue WorldCat
Title:La première génération des écrivains africains d'Italie (1989-2000)
Author:Comberiati, DanieleISNI
Year:2011
Periodical:Études littéraires africaines (ISSN 0769-4563)
Issue:30
Pages:77-92
Language:French
Geographic terms:Africa
Italy
Subjects:novels
immigrants
writers
Abstract:En Italie, plus de vingt ans après les premiers grands mouvements migratoires, très nombreuses sont désormais les oeuvres littéraires produites par des immigrés d'origine africaine. La plupart des livres de ces immigrés africains ressortissent à un genre hybride qui se situe entre autobiographie et fiction, dans lequel l'expérience personnelle et le récit fictif se mêlent. L'auteur est alors plutôt un témoin. L'étude évoque les thèmes principaux et les perspectives ouvertes par ces écrivains d'origine africaine (souvent de pays francophones comme le Sénégal), principalement, à partir de l'analyse de celui qui est considéré comme le plus réussi de ces textes, au point qu'il a désormais le statut de classique, 'Io, venditore di elefanti: una vita per forza tra Dakar, Parigi e Milano' (1990) de Pap Khouma. Mais il existe aujourd'hui une seconde génération d'écrivains d'origine africaine, qui suivent l'exemple de 'Volevo diventare bianca' de Nassera Chohra et enrichissent la littérature italienne contemporaine de différentes manières et non plus seulement par des témoignages. Certains sont originaires du Maghreb, comme Amara Lakhous ou Amor Dekhis, auteurs de polars ironiques ou de romans de science-fiction; certains, issus des anciennes colonies italiennes, contribuent à apporter une 'décolonisation' dans la culture italienne; des auteurs tels qu'Igiaba Scego, Cristina Ubax Ali Farah (Somalie), Gabriella Ghermandi (Éthiopie) ou Ribka Sibhatu (Érythrée) mettent en scène des personnages hybrides, liés au passé africain en même temps qu'au passé italien. Il s'agit d'un phénomène qui est susceptible de renouveler de l'intérieur la littérature italienne. [Résumé ASC Leiden]
Views