Go to AfricaBib home

Go to AfricaBib home AfricaBib Go to database home

bibliographic database
Line
Previous page New search

The free AfricaBib App for Android is available here

Periodical article Periodical article
Title:La pérennité de l'identité de l'ordre constitutionnel congolais: réflexions sur les dispositions intangibles de la Constitution du 18 février 2006
Author:Kahombo, Balingene
Year:2021
Periodical:Recht in Afrika = Law in Africa = Droit en Afrique (ISSN 2363-6270)
Volume:24
Issue:1
Pages:68-95
Language:French
Geographic term:Congo (Democratic Republic of)
Subject:law
External link:https://www.nomos-elibrary.de/index.php?doi=10.5771/2363-6270-2021-1-68
Abstract:Cette étude analyse les dispositions de l'article 220 de la Constitution du 18 février 2006 en tant qu'elles incarnent l'identité de l'ordre constitutionnel actuel en République Démocratique du Congo (RDC). Les matières protégées peuvent être regroupées en deux grands principes, à savoir, le principe de l'immuabilité de certaines dispositions de la Constitution - partant absolument non-révisables - et celui de non-réduction du minimum de standards juridiques imposés par celle-ci en matière des droits de l'homme et des prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées (ETD). Cette étude vise à en préciser la justification, le sens et la portée. Elle démontre dans quelle mesure les dispositions intangibles sont mises à l'épreuve par la pratique constitutionnelle. Et pourtant, le constituant originaire a voulu protéger le régime démocratique mis en place contre le retour à l'autocratie, à la confiscation et à la personnalisation du pouvoir, à la dictature, au moyen des révisions intempestives de la Constitution. Plusieurs défis se posent ainsi au respect de cet ordre constitutionnel, notamment la violation de l'indépendance du pouvoir judiciaire et des prérogatives des provinces et des ETD par la révision constitutionnelle de 2011, ainsi que la question tant débattue du retour au pouvoir en 2023 d'un ancien Président de la République qui a déjà accompli deux mandats autorisés et verrouillés par la Constitution. Ce genre de dérive dans la pratique constitutionnelle peut tout de même être maitrisé grâce à la vigilance de la Cour constitutionnelle.
Views

Cover